Mon été 2012, plein de nouveautés où le mentorat aurait été bienvenu!

À quoi bon vouloir vous réciter mon été? Tout simplement parce que je me suis dit que si quelques uns d’entre vous prenez le temps de me lire, c’est que mon récit peut vous intéresser et probablement d’autres à  venir.

Mon été en bref…

Défi Cardio, descente de rivière en canot pour la première fois , puis une deuxième fois, portage symbolique pour la protection des rivières, arrêt aux travaux sur la Romaine, élections 2012, vues de l’intérieur, éveil de la conscience du citoyen engagé.

Tout débute ce printemps, alors que je réfléchissais au sens de ma vie, professionnelle j’entends, avec mon mentor. Je lui partageais déjà depuis quelques temps mon impatience quant au manque de planification de carrière. Je sentais, comme plusieurs peut-être, l’urgence de donner un sens à ma vie. Suite à ma séparation, il m’a paru nécessaire de reprendre le contrôle de ma destinée. Toutefois, il n’était pas question de faire n’importe quoi, n’importe comment, surtout pas de quitter mon emploi. Cela dit, mon emploi est lié de près au cybermentorat, comme il déjà été question.

Premier challenge : Défi Cardio

Je me suis fait demandé pour participer au Défi Cardio 25 heures qui a eu lieu à la fin de mai. Ce défi consiste à s’activer soit par la course, la marche, l’elliptique ou le vélo durant 25 heures consécutive à relais en équipe de 5. Faites le calcul, c’est au total 5 heures chacun, même durant la nuit. Défi qui venait avec la nécessité d’amasser de l’argent pour Opération Enfant Soleil, ce que j’ai réussi, pour les deux volets. Je remercie d’ailleurs tous les supporteurs.

Deuxième challenge : Descente de rivière en canot

Ce n’est pas la mer à boire me direz-vous, mais pour un control freak que je suis, partir avec des gens que je ne connais pas sur la Côte-Nord, à descendre pour la première fois une rivière, que je ne connais pas, en canot, c’est quand même un bon exemple de sortir de sa zone de confort. 😉 Ça a définitivement valu la peine, je recommencerais sans hésiter. D’ailleurs, le concept de zone proximale de développement, concept lié à l’origine au développement chez les enfants, est important pour quiconque souhaite évoluer, sans sa vie, sa carrière, etc. La présence d’une personne experte ou plus expérimentée nous amène à développer des compétences que nous n’aurions normalement pas pu développer avec des gens comme nous.

C’est également peu après cette activité de descente de rivière en canot (incluant 3 rapides), que j’ai participé au portage d’un canot pour sensibiliser les gens sur la destruction de la rivière Romaine, sur la Côte-Nord. Ce fut également une belle occasion de rencontrer des gens supers intéressants qui s’impliquent avec l’Alliance Romaine. Encore une fois, en osant tenter de nouvelles expériences.

Troisième challenge, et non le moindre: Les élections 2012, vues de l’intérieur

Comme si mon été n’avait pas été suffisamment chargé de nouveautés, j’ai participé aux élections de 2012. Non pas en tant que secrétaire d’élections, ni scrutateur, ni bénévole, mais comme candidat. Eh oui! Je me suis lancé en politique, simplement pour le défi d’apprendre et de rencontrer d’autres gens super intéressants. Il ne va pas sans dire que sans plusieurs années d’expérience en politique ou dans un parti, ce ne fut pas simple. Un mentor aurait été le (très) bienvenu!

Cela dit, pour les jeunes qui font du cybermentorat avec Academos, ils ont la chance de pouvoir discuter, par messagerie sécurisée, avec quelques politiciens qui sauront les accompagner dans leur choix de carrière et répondre à leurs préoccupations.

Mon conseil : pour ceux et celles qui s’intéressent à la politique, n’hésitez surtout pas à contacter le parti de votre choix pour leur offrir du temps, bénévole, ou à contribuer dans un comité jeunesse. Ils seront ravis de vous accueillir et vous apprendrez des tas de choses. En plus de contribuer à l’exercice de la démocratie.

J’aurais énormément apprécié avoir un mentor politique pour me guider dans ma campagne, dans mes moments de doutes ou mes craintes. Il est normal de vivre quelques craintes mais il ne faut pas surtout pas se laisser paralyser par nos peurs et nos doutes. N’hésitez pas à bien vous entourer et demander de l’aide. Remarquez, je vous dire ça mais je ne le fais pas toujours moi-même! 😉

N’hésitez pas à commenter ci-dessous, je serai ravi d’avoir de vos nouvelles!

Bon automne à toutes et à tous!

Publicités

Une réflexion sur “Mon été 2012, plein de nouveautés où le mentorat aurait été bienvenu!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s