Vous souhaitez une carrière plus satisfaisante? Devenez mentor!

Je remercie Suzanne Dauphin (@SuzanneDauphin) pour l’article d’Ilya Pozin, contributeur sur Forbes.com.

* Article original (en anglais) : http://www.forbes.com/sites/ilyapozin/2013/09/25/want-a-more-satisfying-career-become-a-mentor/

Vous n’êtes pas déjà mentor? Pourquoi donc? Nul besoin d’être la sommité dans son domaine, ni avoir le plus d’expérience dans l’entreprise. Un peu d’expérience dans n’importe lequel domaine peut, potentiellement, être utile à quelqu’un d’autre.

Du coup, ne pas être mentor, ce n’est ne rendre service à personne, ni à son prochain, ni à soi-même. En résumé :

  • Vous pourriez améliorer la productivité de vos employés et collègues – par exemple, en partageant votre expérience acquise au fil des ans;
  • Vous manquez peut-être une occasion de vous « challenger » – donner des conseils, c’est bien. Mais vous devrez considérer vos actions et expériences,  puis les expliquer;
  • Revisiter vos erreurs passées est transformationnel – Partagez vos bons coups et les moins bons, cela peut être constructif pour les deux;
  • Vous aiderez votre mentoré à découvrir son talent – Chacun a ses forces, parfois insoupçonnées. Peut-être serez-vous celui qui les lui révélera;
  • Redonner fait du bien – Vous serez fier de vous quand 5 heures sonnera;
  • Il y a toujours à apprendre – malgré vos années d’expérience, votre mentoré sait peut-être des choses qui vous seraient utiles;
  • Il existe diverses façons de faire du mentorat qu’en face-à-face – avec les nouvelles technologies, le manque de temps ou la distance ne sont plus des excuses.

Parmi les autres façons de faire, je souligne une initiative québécoise : Academos Cybermentorat. J’y ai travaillé durant plus de 5 ans. Les cybermentors apprécient généralement leur expérience. Les jeunes Québécois participant ont entre 14 et 22 ans pour la plupart.

Le mentorat se pratique depuis des millénaires, sans même que nous le sachions. Nous ne sommes pas mentor en soi, nous le sommes pour quelqu’un. Ce quelqu’un est unique, tout comme la relation qui se développe au fil du temps. Elle peut enrichir les deux parties pour des années durant.

Et vous, êtes-vous mentor? Racontez-moi votre expérience. Il se peut que je le publie s’il est inspirant. Avec votre accord, bien sûr! 🙂

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s